Usagers et déplacements en deux-roues motorisés Analyse des enquêtes ménages déplacements

Analyse des enquêtes ménages déplacements

Usagers et déplacements en deux-roues motorisés Analyse des enquêtes ménages déplacements

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant
Date de publication: 30 déc. 2010
Type :
0,00 €

Description rapide

Dans plusieurs grandes villes européennes, le trafic des deux-roues motorisés (2RM) a fortement augmenté au cours de la dernière décennie. Cet afflux de nouveaux usagers 2RM semble être lié en particulier à une congestion routière toujours plus importante et à la mise en place de politiques de déplacements contraignantes pour l'automobile. Le 2RM présente en effet les avantages des moyens de transports individuels (facilité d'utilisation et disponibilité) mais offre en plus une facilité de stationnement, une fiabilité sur la durée des trajets et un coût d'achat et d'usage plus faible que l'automobile.
Pour autant, un afflux non anticipé de 2RM dans le trafic urbain s'accompagne d'effets négatifs, en termes de sécurité routière et de pollution locale, mais aussi du fait d'une compétition non maitrisée avec les autres modes de déplacements alternatifs à l'automobile. Il semble donc nécessaire d'intégrer la problématique 2RM dans les politiques globales de déplacements. Cette prise en compte passe par une meilleure connaissance de la mobilité en 2RM. L'absence, l'insuffisance ou l'approximation des données en la matière sont en effet régulièrement regrettées par les acteurs du secteur et rendent difficile l'analyse de certaines spécificités relatives aux utilisateurs de 2RM.
La présente étude vise à combler ce manque en contribuant à une meilleure connaissance de la mobilité en 2RM. A partir de l'exploitation des enquêtes ménages déplacements (EMD) standard Certu, elle caractérise d'une part les utilisateurs des 2RM, d'autre part les déplacements réalisés en 2RM.
Il ressort tout d'abord de cette étude qu'il n'y a pas une clientèle des 2RM mais une clientèle des cyclomoteurs et une clientèle des motocyclettes, n'ayant en commun que leur forte masculinité. Les cyclomotoristes sont plus jeunes, élèves ou étudiants. Au contraire, les motocyclistes sont surtout des personnes d'âge mûr, avec une sur-représentation des actifs. On observe par ailleurs, entre la fin des années quatre vingt dix et la fin des années deux mille, un vieillissement des usagers de 2RM. En termes d'usage, on constate que les 2RM sont relativement peu utilisés en France, mais on observe un usage plus marqué dans les agglomérations méditerranéennes. Les usagers de 2RM sont des sur-mobiles. Enfin, l'usage des 2RM présente une forte sensibilité aux conditions climatiques.