Urban Resilience and Crisis Management - Workshop in Lyon, from 28 to 30 September 2016

Urban Resilience and Crisis Management - format 22x24 pour imprimer choisir option ajuster

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant
Date de publication: 1 juil. 2017
Type :
0,00 €
0,00 €

Description rapide

From 28 to 30 September 2016, a Franco-German seminar on urban resilience and crisis management was held in Lyon. This seminar brought together scientists, experts and public policy practitioners from France and Germany to tackle in an interdisciplinary and collective way the complex situations that generate or result from crises, the very many fields that need to be invested in to improve resilience, the integration of populations with challenges to be met, and the use of new technologies. Very practical questions were then dealt with, such as how to form a network by weaving a kind of web between French and German organisations Among the ideas that have emerged are the need to develop cross-sectoral approaches, the need to be attentive to cross-border issues, the mobilisation of new technologies, the issue of critical infrastructure and the value of rethinking security, taking new energies into account. The Lyon seminar opens up a major project for developing the prevention of urban crises by sharing knowledge and experience between the two European countries.

Du 28 au 30 septembre 2016, s’est tenu à Lyon un séminaire franco-allemand sur la résilience urbaine et la gestion de crise. Ce séminaire a réuni des scientifiques, des experts et des praticiens de l’action publique de France et d’Allemagne pour aborder de façon interdisciplinaire et collective la complexité des situations
qui génèrent la crise ou qui en résultent, la multiplicité des champs à investir pour améliorer la résilience, l’intégration des populations aux défis à relever, le recours aux nouvelles technologies. Des questions très pratiques ont ensuite été traitées comme la façon de se constituer en réseau en tissant une sorte de toile entre des organismes français et allemands.
Parmi les idées qui ont émergé, on peut retenir le besoin de développer des approches intersectorielles, la nécessité d’être attentif aux problématiques transfrontalières, la mobilisation des nouvelles technologies, la question des infrastructures critique et l’intérêt de repenser la sécurité en tenant compte des nouvelles énergies.

Le séminaire de Lyon ouvre un véritable chantier pour développer la prévention des crises urbaines par le partage des connaissances et des expériences entre les deux pays européens.