Réhabilitation et embourgeoisement des quartiers anciens centraux

Etude des formes et des processus de micro-ségrégation dans le quartier Saint-Georges à Lyon.

Réhabilitation et embourgeoisement des quartiers anciens centraux

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant
Date de publication: 1 janv. 1997
Type :
15,25 €

Épuisé

Description rapide

Les quartiers anciens de centre-ville réhabilités sont aujourd'hui fortement valorisés. Des ménages appartenant aux couches moyennes ou supérieures s'y établissent, mais constituent-ils des entités socialement et spatialement homogènes ? L'étude sociologique de l'évolution récente d'un quartier réhabilité du vieux Lyon présentée ici tente de répondre à cette question. Divergents de l'image homogénéisante d'un quartier central ancien embourgeoisé, les résultats des analyses soulignent l'ampleur des différenciations sociales visibles. Ces micro-différenciations semblent pour partie induites par les mécanismes de la réhabilitation. L'étude montre cependant que ces divisions sociales sont produites pus largement par la combinaison et l'interaction complexes de processus de rotation, de mobilité et d'immobilisation qui semblent bien constituer les principaux ressorts de l'embourgeoisement des quartiers centraux anciens. L'étude, par l'exploitation de questionnaires, a tenté de caractériser la population et les sous populations, des immeubles et des microsecteurs, les logiques de peuplement, les stabilités et les mobilités, et les pratiques, les formes relationnelles et les représentations du quartier.