Progiciels pour les systèmes d'aide à la gestion du trafic

Démarche d'intégration de progiciels

Progiciels pour les systèmes d'aide à la gestion du trafic

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant
Date de publication: 1 janv. 1999
Type :
0,00 €
0,00 €

Description rapide

La gestion du trafic fait de plus en plus appel à des outils informatiques, et de nombreuses applications ont été mises en œuvre par les services des villes (gestion des carrefours à feux), les opérateurs de transport public (réseaux de bus et trams), les services de l’équipement (voies rapides urbaines) et les sociétés concessionnaires d’autoroutes.
Il apparaît en première analyse que ces applications d’aide à la gestion de trafic répondent à des besoins voisins, et que le découpage fonctionnel est comparable d’un système à l’autre. Parmi ces fonctions, on peut distinguer les fonctions spécifiques à la gestion de trafic (« métier ») et des fonctions plus génériques, également utiles à d’autres domaines d’application. On constate que le plus souvent, l’informatique d’un PC d’exploitation se compose de plusieurs applications ou modules plus ou moins intégrés.
- Les systèmes d’aide à la gestion du trafic, en particulier ceux des réseaux les plus important, font appel à des développements informatiques spécifiques, et à l’intégration de logiciels. L’objet de cette étude est d’identifier le type de progiciel utilisés, d’en expliquer les principales caractéristiques, et de donner des recommandations en matière d’intégration de progiciels.
-  Les systèmes de taille plus modeste sont souvent fournis par des industriels qui proposent des matériels et équipement de terrain ou embarqués, et associent à ces matériels des logiciels permettant aux exploitants de les piloter. A priori, ces systèmes « clé en main » ne semblent pas concernés par l’intégration de progiciels. En fait, ils peuvent l’être aussi, d’une part car ils peuvent être considérés comme des progiciels « métier » , d’autre part car ils utilisent parfois des progiciels du marché, enfin ils peuvent être interfacés à d’autres systèmes, ce qui peut nécessiter l’intégration de progiciels horizontaux.
-  Enfin, on évoquera les perspectives d’émergence de progiciels ou composants « métier » pour la gestion de trafic, capables de couvrir l’essentiel des besoin, même ceux des grands réseaux.