Plans de mobilité pour les salariés

Recherche de sites et analyse des stratégies des établissements

Plans de mobilité pour les salariés

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant
Date de publication: 1 juil. 2001
Type :
0,00 €
0,00 €

Description rapide

Les déplacements domicile-travail et professionnels constituent, avec les visites, les motifs les plus consommateurs de kilomètres pour les déplacements locaux. La 6ème orientation des plans de déplacements urbains (PDU) inscrite dans la loi sur l’air et l’utilisation rationnelle de l’énergie (LAURE) –complétée dans le projet de loi relative à la solidarité et au renouvellement urbain (SRU)- porte sur l’encouragement à établir un plan de mobilité dans les établissements et à l’usage des modes durables pour le transport des salariés, notamment les transports collectifs et le covoiturage. La loi SRU impose en outre aux autorités organisatrices des transports urbains des agglomérations de plus de 100 000 habitants de mettre en place un service de conseil en mobilité à l’intention des établissements importants.
La démarche de plan de mobilité consiste à mettre en œuvre un ensemble cohérent d’actions destiné à inciter les salariés ou usagers à réduire leur utilisation individuelle de la voiture au profit des autres modes ou usages.
La présente recherche, confiée au CRÉDOC par le CERTU, a permis d’identifier les arguments qui peuvent motiver les établissements à mettre en œuvre une démarche du type plan de mobilité, ainsi que les sources de blocages. Elle a comporté 2 phases successives :
-une pré-enquête téléphonique auprès de responsables d’établissements de taille importante dans 3 agglomérations, afin de repérer des sites pour l’enquête de terrain ;
-une enquête sur le site avec entretiens approfondis auprès de responsables et de représentants du personnel de 9 établissements dans 4 agglomérations.
Les entretiens ont permis d’esquisser une typologie de ces établissements en 4 groupes définis en fonction de la stratégie de la direction à l’égard des déplacements de leurs salariés :
-les établissements publics incitateurs ;
-les « entreprises vertes » ;
-les établissements sensibles à la pression sociale ;
-les entreprises privilégiant la logique économique.
Neuf arguments susceptibles de motiver les directions d’établissements à mettre en œuvre des actions en faveur de la limitation de l’usage de la voiture individuelle peuvent être avancés, parmi lesquels la limitation des espaces non productifs, les économies, l’image interne et externe de l’établissement, la sécurité dans les trajets, le management environnemental, etc.
Les principaux obstacles à la démarche de plan de mobilité concernent le réseau de transport collectif et les infrastructures, la vie privée, les difficultés réglementaires et administratives, les conditions du travail ou encore l’organisation spatiale et les services accordés aux salariés.
Après une introduction générale sur l’intérêt a priori de la démarche de plan de mobilité, le présent rapport d’étude expose les résultats de la pré-enquête puis de l’enquête de terrain où chaque établissement fait l’objet d’une description détaillée. Il conclut sur les arguments en faveur de la démarche et ses obstacles, pour lesquels le CERTU propose des éléments de réponse.