L'adaptation de l'offre de transports en commun aux territoires vécus

Réflexions à partir du cas de l'aire urbaine

L'adaptation de l'offre de transports en commun aux territoires vécus

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant
Date de publication: 7 déc. 2007
Type :
0,00 €
0,00 €

Description rapide

 

Du fait de l'étalement urbain et de la dissociation croissante entre les lieux de domicile et d'emploi, les villes étendent leurs aires d'influence. La notion d'aire urbaine, développée par l'Insee, est une façon de rendre compte de ce phénomène. Elle s'appuie sur les déplacements domicile/travail qui sont concentrés dans le temps et servent de base pour définir les besoins en infrastructures.

L'objet du présent rapport est d'étudier la relation entre un « territoire vécu », l'aire urbaine et l'offre de transports publics mise en place. Il s'appuie sur les réflexions menées dans trois grandes agglomérations françaises : Lyon, Strasbourg et Nancy qui font l'objet de trois monographies en fin d'ouvrage.

Après avoir analysé les relations entre PTU et aires urbaines, l'étude met en évidence différentes réflexions en cours pour relier les agglomérations à leur couronne péri urbaine. Les aspects techniques (tramway périurbain, tram-train, cars à haut niveau de service, desserte TER périurbain) et les aspects institutionnels (syndicat mixte, coopération dans le cadre de projets) sont abordés.

L'étude s'intéresse ensuite à la pertinence d'adapter l'offre de transport à un territoire comme l'aire urbaine et replace le débat sur l'articulation entre transports et urbanisme.