Insécurité routière des piétons agés a travers le système mobilité urbanisme réseau

Insécurité routière des piétons agés a travers le système mobilité urbanisme réseau

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant
Date de publication: 1 déc. 2000
Type :
0,00 €
0,00 €

Description rapide

Face au vieillissement de la population et au fléau de l'insécurité routière, les accidents des piétons âgés constituent un enjeu majeur pour les décennies à venir. En milieu urbain, 53 % des tués et blessés graves de plus de 65 ans étaient des piétons en 1998.
Le passage à la retraite modifie les modes de vie des individus et leurs modes de déplacements. L'usage de la voiture est dominant et le restera sans doute. Ainsi, beaucoup de recherches se focalisent actuellement sur l'insécurité des conducteurs âgés, en particulier aux USA où le règne de l'automobile est plus marqué qu'en Europe. Mais on observe en Europe, que les personnes âgées tendent à diversifier leurs modes de déplacements et ainsi, une plus grande pratique de la marche à pied.
Dans le contexte du vieillissement de la société, cette étude vise à explorer les apports possibles de la nouvelle approche "Mobilité-Urbanisme-Réseau" d'accidentologie qui considère l'accident dans le contexte global de la ville. Elle est appliquée aux personnes âgées pour les villes de Toulouse et Metz.
L'approche par une analyse globale de la sécurité des piétons âgés a permis de déceler des dysfonctionnements urbains et de souligner l'importance de mesures d'aménagement facilitant les déplacements des pétons âgés. Le logiciel CONCERTO qui associe les systèmes d'information géographique (SIG) aux bases de données d'accidents, montre des potentialités intéressantes. Il apparaît cependant des limites en terme de données sur la mobilité et aussi sur la voirie et ses aménagements.