Élements pour mettre en oeuvre une strategie de « confinement » en cas de pollution atmospherique accidentelle

Élements pour mettre en oeuvre une strategie de « confinement » en cas de pollution atmospherique accidentelle

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant
Date de publication: 17 déc. 2008
Type :
0,00 €
0,00 €

Description rapide

Le confinement est reconnu comme un moyen efficace de protection des populations lors d'une pollution atmosphérique accidentelle toxique. Réfugiées dans un local peu perméable à l'air, les personnes peuvent ainsi attendre, dans l'atmosphère respirable du local, la fin du passage du nuage toxique ou une évacuation sécurisée par les services de secours.Comment mesurer l'étanchéité du bâtiment dans son ensemble et celle du local en particulier ? Comment évaluer le niveau de protection assuré par un local ?Quelle étanchéité donner à un local pour assurer un niveau de protection prédéfini ?Quel comportement doit être adopté en cas de pollution afin d'optimiser la qualité du confinement ? Le Cete de Lyon dispose d'une longue expérience en la matière. Sa compétence est largement reconnue.Le Cete de Lyon également a développé un outil de modélisation qui permet d'estimer l'étanchéité requise pour préserver les personnes d'un risque prédéfini.Ce document présente dans une première partie les éléments techniques de base avant de proposer une démarche en cinq étapes pour mettre en oeuvre une stratégie de confinement. L'outil de modélisation développé par le Cete de Lyon et son utilisation sont également présentés.La dernière partie présente 8 fiches de cas traités par le Cete de Lyon entre 1989 et 2002.