Détection des deux-roues motorisés : quels systèmes, quels outils ? (la)

Détection des deux-roues motorisés : quels systèmes, quels outils ? (la)

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant
Date de publication: 14 déc. 2010
Type :
0,00 €
0,00 €

Description rapide

L'objectif de cet état de l'art est d'identifier les systèmes et les outils existants pouvant précisément et efficacement détecter les 2RM dans le trafic. Seront pris en compte aussi les possibilités d'application quel que soit le type de route et la flexibilité d’utilisation dans la détection.
Différents systèmes de détection existent, ils sont automatisés ou non. Néanmoins, ces systèmes automatisés sont principalement développés pour les véhicules motorisés et principalement les voitures et les camions. Du fait des techniques d'automatisation, très peu sont applicables à la détection des deux-roues qu'ils soient motorisés ou non. La détection des 2RM est d'autant plus difficile du fait du gabarit (i.e., petit et léger) et des comportements des motocyclistes (i.e., remontée de file, passage sur bande d'arrêt d'urgence,etc.). Il y a donc très peu voire pas de systèmes efficaces ou efficients applicables à la détection des 2RM.
Les technologies, nombreuses et identifiées pour la détection du trafic, sont les systèmes à micro-ondes, les méthodes par traitement d'image, les boucles magnétiques, câbles piézoélectriques, les systèmes infra rouges passifs et actifs. Le traitement vidéo et les infra rouges sont les deux technologies les plus utilisées dans l'analyse du trafic et qui sont sujet à des développements. Par contre, leur application pour les 2RM n'apparaît pas être un objectif. Actuellement, très peu de laboratoires de recherche travaillent sur ce sujet. Le constat est le même chez les industriels. Il apparaît que pour détecter les 2RM (ou non) qu'il faille combiner des capteurs et ou des technologies, les existantes n'étant pas efficaces mais des pistes intéressantes existent.