De la qualite de vie au diagnostic urbain : vers une nouvelle methode d'evaluation

Le cas de la ville de Lyon

De la qualite de vie au diagnostic urbain : vers une nouvelle methode d'evaluation

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant
Date de publication: 1 déc. 2006
Type :
0,00 €
0,00 €

Description rapide

Cette étude issue d'une thèse de doctorat en géographie, aménagement et urbanisme, présente une nouvelle méthode d'évaluation de la qualité de vie quotidienne. Cette expérimentation menée sur le territoire de la ville de Lyon, a pour but de dresser un diagnostic intra-urbain et d'analyser les disparités spatiales de la qualité de vie. Avant d'entreprendre une évaluation de la qualité de vie, il convient de s'interroger sur les critères nécessaires à sa mesure. Le choix de ces critères est rarement discuté, cependant il est essentiel d'asseoir le diagnostic sur une batterie d'indicateurs validés. La méthode propose de placer l'individu au centre du système d'évaluation. Une enquête menée auprès d'acteurs professionnels et d'habitants permet d'identifier de manière subjective les critères perçus comme essentiels à la qualité de vie. Cette étude critériologique sert de référence à l'approche objective de la qualité de vie. Cette objectivation permet, en fonction des disponibilités et des contraintes statistiques, de structurer le diagnostic urbain autour de la capacité du réseau de transports en commun, de l'accidentologie, des potentialités commerciales, de la qualité des environnements sonores, de la qualité de l'air, de la propreté des rues, des équipements scolaires, de la disponibilité des espaces verts, de la taille des logements et de la sécurité des citoyens. De plus, la méthode s'appuie sur une échelle très fine de représentation : le bâti et son unité de voisinage. Afin de dépasser l'approche thématique au profit d'une approche plus synthétique, le rapport d'étude présente une expérimentation des analyses multivariées de la qualité de vie, sans omettre l'utilisation et les limites de cette méthode d'évaluation.