Chaussées bus

Choix des matériaux et dimensionnement structurel

Chaussées bus

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant
Date de publication: 1 janv. 2007
Type :
30,00 €
30,00 €

Description rapide

La congestion des villes par le trafic automobile est un problème de plus en plus important aujourd'hui. Il s'y ajoute la prise de conscience générale des problèmes environnementaux et de la limitation des ressources d'énergie. Les politiques mises en oeuvre dans ce contexte visent à réduire la part de l'automobile en ville. Parmi les moyens pour y parvenir le développement des transports collectifs tient une place prépondérante. Il apparaît de plus en plus utile de spécialiser les voies, de séparer physiquement les voies bus pour améliorer l'efficacité du réseau ainsi que la sécurité des déplacements et la lisibilité des aménagements. Il s'est avéré donc nécessaire de réaliser un guide apportant des réponses en terme de structures de voies bus avec la détermination des épaisseurs de chaussées, mais également -et préalablement- des propositions de choix des matériaux les mieux adaptés. La voie bus doit faire face à des contraintes particulières, poids d'essieux, canalisation des charges, fréquence des passages, trafic, fatigue des matériaux accrue à la hauteur des arrêts, etc. Les choix d'ordre esthétique, les obligations en matière de confort et les contraintes pour la prise en compte des personnes à mobilité réduite (PMR), vont ajouter des considérations de qualité d'uni, de glissance, de résistance à l'orniérage, de lutte contre le bruit, de choix des matériaux, etc. Dans une première partie, est traitée la façon de déterminer les différents paramètres dont la connaissance préalable est indispensable (notamment la canalisation). Puis viendront successivement des parties consacrées au choix de la couche de surface, de la structure et à la détermination de la plate-forme. Des abaques permettent de déterminer les épaisseurs de chaussée requises suivant le type de structure. Enfin, l'ouvrage se termine par des considérations sur la mise en oeuvre et les pathologies rencontrées.